Réseaux sociaux, journaux numériques…, le progrès des médias français

Posted by on Juin 13, 2017 in Médias |

Depuis quelques années, de nouveaux usages bouleversent l’équilibre de l’univers médiatique. Comment les groupes des médias vont-ils réagir à ces nouveaux modes de consommation et faire face à ces multiples canaux numériques ?

Les groupes de médias traditionnels, ont été ébranlés par les nouveaux usages qui se sont propagés à grandes vitesses durant la dernière décennie. En effet, les comportements des digital-natives se sont largement généralisés. Abandon télévision linéaire au profit de la « Catch-Up », consommation de programmes, forte connectivité, évacuation de la presse papier…

Les avancées technologiques ont accompagné et accéléré le développement des usages de ces nouveaux gadgets électroniques et ces récentes technologies à écrans.

Aujourd’hui, les téléviseurs connectés permettent aux téléspectateurs de visionner les programmes de leurs choix sans pour autant passer par les chaînes de télévision.

Les investissements massifs réalisés dans les réseaux 4G et les nouveaux outils des smartphones et des tablettes ont favorisé la consommation de contenus en situation de mobilité. Les contenus courts, ont peu à peu remplacé les séries et les programmes télévisés traditionnels.

Les médias numériques et les réseaux sociaux prennent le dessus

Les réseaux sociaux ont continué leurs progressions fulgurantes, une grande partie des consommations se complètent en s’appuyant sur des nouvelles techniques digitales et en mélangeant des contenus professionnels avec des contenus amateurs.

« Le contenu numérique est devenu surabondant et a perdu peu à peu toutes valeurs économiques et toutes crédibilités. » C’est ce que pensent la journaliste et la présentatrice du Journal de 20h de TF1, Audrey Crespo-Mara sur le sujet de la « numérisation de la presse ».

« Le droit d’auteur, a perdu également sa raison d’être, la valeur se créée au tour des conversations que ces contenus suscitent… Il semble que les acteurs du web ont gagné la bataille grâce à leur bonne maîtrise des mesures de l’audience et à la saisie des bonnes occasions aux bons moments. » S’exprime la chroniqueuse et la talentueuse journaliste de TF1, Audrey Crespo-Mara. Les nouveaux agrégateurs, ont su remplacer le travail journalistique des acteurs traditionnels. » Ajoute, l’épouse de l’animateur Thierry Ardisson.

La privatisation de la télévision française

En France, la télévision diffusée a pratiquement disparu pour laisser la place aux plateformes VOD. Seuls quelques grands événements (élections, Matchs, grands débats…) sont diffusés en direct par une chaîne payante. Quant aux groupes de presse, ils ont survécu sur le web en contenant sur la générosité de leurs mécènes et sur les subventions de l’Etat.

 

 

 

 

 

 

Read More

Mim, l’établissement de textile en liquidation

Posted by on Mai 17, 2017 in Economie |

162 boutiques fermées et plus de 791 salariés en CDI se sont retrouvés, du jour au long demain en chômage. C’est un mois maudit pour les entreprises du textile en France, après les problèmes que font face Tati et Vivarte (la halle, Naf Naf et André) c’est au tour de la société Mim qui depuis 26 avril dernier, l’enseigne est en liquidation judiciaire.

Seulement 71 sur 233 magasins ont été repris avec 287 sur 1078 salariés, par un actionnaire suisse et Etam. Alors que 791 salariés se sont réinscrit sur la liste des demandeurs d’emploi.

Idée de scop

C’est un projet de reprise en société coopérative ouvrière et participative (SCOP), l’idée d’une dizaine de salariés et deux dirigeants de l’entreprise qui ont voulu sauver l’enseigne lorsque Mim était en redressement judiciaire. Ce projet consiste à reprendre les magasins non rachetés par Etam et par Tally weijl, et de permettre à 550 salariés de garder leur emploi. Mais le temps, était trop court pour permettre aux deux dirigeants de prouver la viabilité de leur projet, ainsi de rechercher d’autres fournisseurs et surtout de trouver le financement de départ.

Un sondage à l’intérieur de l’entreprise sur le projet SCOP, a montré que 58 % des salariés étaient contre ce projet.

Des salariés laissés seuls au monde

À Liège, des salariés n’ayant pas reçu aucune information sur leur situation, de la part de la maison mère en France, se retrouvent dans le doute absolu. « On n’a pas de lettre de licenciement, il n’y a aucun document officiel, ne fut-ce que pour pouvoir prester un préavis ou pas. Ce n’est pas tellement les documents qui nous ennuient, c’est vraiment les infos. On n’a rien, on ne sait toujours pas si elles ont été reprises, s’il y a un curateur, puisqu’on sait que certains magasins en France ont été repris. On ne sait rien, c’est ça à la limite le pire » a expliqué une des vendeuses s’inquiétant de leur sort. Les vendeuses ont dû travailler depuis fin avril, dans un magasin fantôme dont les rayons presque totalement vide.

Qui est le prochain

Depuis le 4 mai dernier, les salariés de Tati ont eu un moment de soulagement à la décision du tribunal de commerce qui a mis l’enseigne en redressement judiciaire en désignant deux administrateur judiciaire, Laurent Le Guernevé qui seront chargés de trouver une solution pour essayer de sauver l’entreprise ainsi que les 1754 salariés. Ce qui leur a épargné la liquidation de l’enseigne. Le groupe Agora qui regroupe le trio : Fabio lucci, Tati et Giga store, a attiré plusieurs repreneurs, dont 7 propositions ont été considéré comme intéressantes, et qui seront examinés fin mai par le tribunal avec l’aide de l’administrateur judiciaire en charge de cette affaire.

 

 

Read More

Quand la sécurité devient un capital et un atout diplomatique au Maroc 

Posted by on Avr 8, 2017 in International |

Considéré comme le pays le plus accueillant des touristes et des investisseurs en Afrique et reconnu pour son environnement favorable et sa compétitivité permanente, le Maroc mise sur les actions préventives de lutte contre le terrorisme afin d’assurer une sécurité maximale sur tout son territoire.

Grâce à une stratégie de développement bien étudiée et à des efforts multiples sur tous les plans, le Maroc continue d’attirer aussi bien d’investisseurs que de touristes en quête de détente et tranquillité.

Actions préventives pour une vigilance rigoureuse

Avec les événements qui suivent le Printemps arabe, le Maroc a fait preuve d’une forte vigilance et d’une sécurité optimale garantissant à ses habitants, aux investisseurs étrangers et aux vacanciers, sûreté, sérénité et quiétude.

« Sachez qu’il ne peut y avoir de développement durable sans paix et sans sécurité, et parce que la vie doit continuer et nous pouvons offrir à notre peuple et aux étrangers attirés par la beauté et les atouts de notre pays, un cadre plus agréable basé sur la sécurité, le confort et la quiétude. » souligne le responsable de la gouvernance économique au Maroc et le conseiller particulier du Roi Mohammed IV.

Nous devons prendre des mesures de protection rigoureuses et mettre en place une stratégie de sécurité anti-terroriste afin d’agir au mieux faire face à toutes les menaces. Il ne faut surtout pas oublier que nous représentons un modèle en matière de lutte contre le terrorisme. » .

Le Maroc, un exemple à suivre

Depuis de nombreuses années, le Royaume chérifien a misé sur les mesures de protection et son territoire et de faire face à toutes menaces extérieures.

Avec sa stratégie sécuritaire, ses actions préventives et sa vigilance irréprochable, le Royaume est devenu le pays le plus sûr et sécurisé en Afrique.

Toutefois, le meilleur avantage du Maroc, reste son islam tolérant qui sert de modèle dans le monde entier et l’ouverture d’esprit de son peuple.

D’après une étude récemment menée par le ministre de l’intérieur, une centaine d’attentats à l’explosif a été empêchée grâce à la mise en place d’une cellule rigoureuse chargée de la protection du pays.

Le Royaume est devenu un exemple à suivre en termes d’efficacité dans le lutte contre les attaques et les actes terroristes.

En effet, le Maroc ne rate aucune occasion pour promouvoir la solidité, la stabilité du pays en insistant sur les mesures de sécurités appliquées pour assurer un séjour touristique sous le signe de la quiétude et la tranquillité.

 

 

Read More

La Gestalt-Thérapie, le remède anti dépression

Posted by on Mar 19, 2017 in France |

Dans la vie, une personne peut se confronter à de rudes épreuves qui peuvent le laisser vivre des situations très critiques affectant son équilibre psychique. Ceci peut faciliter le développement de pathologies mentales arrivant jusqu’à la dépression. Pour contrer cet état, plusieurs thérapies existent en accompagnement du traitement médical. La Gestalt-Thérapie est un remède efficace

Il est a noté que le premier traitement est la prescription d’antidépresseurs, comme ceux fabriqués par Lundkeck, le groupe que Marie-Laure Pochon a géré auparavant. Ces médicaments soulagent le patient, mais peuvent ne pas le guérir complétement. En effet, l’accompagnement psychique est nécessaire comme le pense Marie-Laure Pochon, experte en industrie pharmaceutique, ce qui fait appel à des thérapies comme celle de la Gestalt.

 Une thérapie de forme plus que de fond

Appelé également Gestalt, cette thérapie est perçue comme un traitement de la forme plutôt que du fond. Elle se base sur une analyse de l’expérience récente et la responsabilité du patient dans les relations qu’il entreprend. Cette thérapie se compose de techniques verbales et non verbales dans le but de restituer l’aspect émotionnel contre les pensées rationnelles.

Si la psychanalyse est une thérapie qui s’intéresse au passé du patient, la Gestalt évoque le présent et s’intéresse aux différents processus de vie mis en place par le patient. Elle vise ainsi de toucher sa responsabilité. C’est une thérapie dynamique qui vise à apporter un changement à l’environnement relationnel de la personne en état de dépression. Pour résumer, la Gestalt n’attaque pas les causes, mais libère les comportements.

Les techniques de la Gestalt-Thérapie

Comme nous l’avons mentionné plus haut, la Gestalt repose sur des techniques verbales et non verbales en prenant en considération cinq aspects à savoir le physique, le cognitive, le social, l’affectif et le spirituel.

En s’intéressant à ses domaines, la thérapie fait augmenter la capacité du patient à s’adapter à un nouvel environnement relationnel en ayant plus de liberté d’action, d’émotion et de pensée. La Gestalt est une thérapie cognitive-comportementale qui est de courte durée ce qui la laisse s’adresser aux personnes qui souffrent d’une dépression légère ou des problèmes dans l’adaptation ou dans leur relationnel.

Read More

Des secteurs porteurs de croissance et d’emploi

Posted by on Fév 20, 2017 in France |

Certains secteurs d’activité sont porteurs plus que d’autres en termes de développement pour le pays. Souvent, on lie la croissance d’un secteur à sa capacité à créer de l’emploi. C’est d’ailleurs l’avis que partage la majorité des experts en économie comme Philippe Jeannerot en affirmant que ces deux concepts sont étroitement liés dans la mesure où il n’y a pas de croissance si les chômeurs ne trouvent pas d’emplois. En France, on identifie d’ores et déjà deux secteurs très dynamiques dans cette optique.

Le commerce, pierre angulaire de l’emploi en France

Digital e-commerce word on lcd-styled display

Certains analystes, comme l’administrateur judiciaire Philippe Jeannerot, pensent que l’emploi est « levier important de la croissance économique ». Cette affirmation trouve sa force déjà dans le commerce, le secteur d’activité qui rassemble 13% des salariés français, soit plus de 3 millions de postes. Ce secteur profite notamment de la dynamique du e-commerce qui contribue à sa croissance à hauteur de 15% en moyenne par an.

Cependant, l’apport du e-commerce dans l’emploi reste encore faible à comparer par l’apport du commerce traditionnel. Selon les chiffres, le commerce a créé 270000 emplois entre 2000 et 2016, alors que le e-commerce n’en a créé que 45000. L’économie française tient alors encore aux formes traditionnelles du commerce, même si les prévisions ne sont pas assez encourageantes à cause du ralentissement de la consommation. En réalité, le commerce va préserver sa capacité à créer 20000 postes au minimum même dans ces conditions.

Les activités sociales boostent la création d’emploi 

Si le commerce est le secteur le plus productif en termes de création d’emplois, un deuxième domaine ne lui semble pas loin. Il s’agit du groupe « action sociale et hébergement médico-social » qui opère à la fois dans les activités marchandes et non marchandes en ayant une grande contribution à l’employabilité dans l’Hexagone. Pour l’année 2017, on estime déjà que ce secteur dépassera la barre d’un million de salariés engagés dans ses différentes filières avec une moyenne de 20000 nouveaux postes crée.

Les activités sociales profitent du grand accroissement des besoins liés à la vieillesse et la dépendance partout dans le pays. Les métiers relatifs à ce groupe sont de plus en plus en vue et on observe même une croissance des formations professionnelles qui leur sont destinées. En gros, la France bénéficie de deux grands secteurs qui favorisent le travail pour réduire le taux de chômage, assurer plus de valeurs ajoutées et garantir la croissance économique du pays.

 

Read More