Quelques maladies altérant la santé physique et mentale du chien

chien malade

Nos chiens ne sont pas à l’abri des diverses maladies qui peuvent altérer leur santé mentale ou physique. En tant que propriétaire, prendre soin de son animal devrait être une obligation, qu’il est nécessaire de ce fait de bien veiller à ce qu’il aille bien. De plus, négliger son animal peut coûter cher ensuite avec les frais de vétérinaires qui pourraient en résulter.

Maladies dangereuses ou gênantes touchant les chiens

La maladie la plus redoutée pour nos amis fidèles est la parvovirose ou gastro-entérite hémorragique. En effet, elle pourrait entrainer la mort du chien au bout de 48 à 72 heures si elle n’est pas bien traitée à temps. Le virus se transmet par le contact avec des excréments des animaux infectés comme ses vomissures ou ses selles. Fatigue, diarrhée, vomissement, fièvre sont les symptômes apparents de cette maladie.

Une autre maladie du chien qui gêne également est la cystite canine. Les causes de cette inflammation de la vessie sont nombreuses et Assurément Chien en cite plusieurs dont les bactéries existantes dans les organes génitaux de l’animal, calcul urinaire, malformation de la vessie, etc. Cette maladie se manifeste par des changements comportementaux chez le chien qui apparaissent généralement lorsqu’il urine.

Changement de comportement du chien : quelle maladie ?

Avec l’âge, la santé du chien se fragilise. Le syndrome confusionnel ou SDC fait partie des maladies dues à l’âge avancé de nos toutous et qui se présente comme les cas d’Alzheimer pour les humains. Cette maladie se manifeste par des difficultés à reconnaître les personnes et animaux qui lui sont familiers, perte de notion acquise de propreté, désorientation spatio-temporelle et altération du rythme veille-sommeil.

Il n’existe pas de traitement pour le SDC, le vétérinaire se focusera uniquement sur la réduction des symptômes avec des antidépresseur pour contrôler l’anxiété générée par la confusion spatio-temporelle ou des médicaments à effets antiradicalaires ou ceux améliorant l’oxygénation des cellules cérébrales. En général ces médicaments seront combinés avec des psychotropes et certains compléments alimentaires.

A découvrir ...

Poster un commentaire ...

Your email address will not be published. Required fields are marked *