Bien comprendre le concept de la livraison au dernier kilomètre

Dans le transport des marchandises et la livraison des colis, on parle souvent du dernier kilomètre de livraison. Pour les transporteurs, il est couteux, ce qui les pousse à trouver des solutions efficaces pour éviter la perte de temps et d’argent. Mais de quoi s’agit-il et quelles mesures les livreurs prennent-ils pour le gérer ?

Caractéristiques de la livraison au dernier kilomètre

Le dernier kilomètre est la liaison entre le dernier lieu d’emmagasinage et l’adresse finale de livraison. Dans la chaîne logistique, c’est le plus cher, le plus complexe et le plus polluant. En effet, le cout du dernier kilomètre peut aller jusqu’à 20 % du prix total du transport et 30 % des émissions de CO2. La raison de ce cout élevé est l’exigence des clients sur les modes et les lieux de livraisons des marchandises. Le site Dernier Km vous donne plus d’informations. Les transporteurs lancent ainsi le défi du dernier kilomètre et essayent de trouver de nouvelles solutions d’expéditions.

Le prix unitaire de transport augmente avec le chemin parcouru. Ceci a ainsi un impact sur les frais de livraison ou le prix du produit que le client devra payer à l’entreprise. Afin de fidéliser ses clients, une société est obligée de trouver un système d’expédition plus rentable. Cela lui permet également d’être plus compétitif sur le marché et éviter le déficit qui pourrait être causé par la livraison au dernier kilomètre.

Comment réussir la livraison au dernier kilomètre ?

Pour mieux gérer le dernier kilomètre de livraison, quelques solutions pourraient être adaptées aux activités d’une entreprise. Cette dernière peut diminuer le vide dans les emballages. Ceci permet d’économiser de la place dans les conteneurs du véhicule. La livraison mutualisée est une autre solution qui permet d’avoir une bonne gestion de la dernière livraison. Cela consiste à envoyer un seul véhicule qui fait des livraisons dans différents commerces d’un même lieu, en même temps.

Le choix des utilitaires à utiliser est une autre solution qui permet de gérer au mieux la livraison au dernier kilomètre. Face aux nouvelles exigences, les voitures propres permettent de livrer les marchandises en temps voulus. En effet, elles bénéficient d’une heure de livraison supplémentaire, ce qui n’est pas le cas des véhicules thermiques dont les livraisons sont uniquement autorisées de 6 h à 10 h.

A découvrir ...

Poster un commentaire ...

Your email address will not be published. Required fields are marked *